Site : la Petite Ceinture de Paris, 13e, 14e et 15e arrondissement
Date : depuis avril 2017, mission de 3 ans
Commanditaire : Ville de Paris, mission PAVEX
Action : co-conception et co-construction sur une friche ferroviaire

Partenaires :  Agence Floquart et Dior, paysagiste et mandataire, SI architectes, KOK architectes, Sophie Tartière et le bureau d’étude B2S

Végétale, intime, rythmée, la Petite-Ceinture est sur sa portion Sud une voisine discrète des quartiers qu’elle borde. Elle donne à voir le dos de la ville, depuis les mutations historiques, architecturales et sociales, des quartiers récents construits à ses extrémités, aux faubourgs populaires et aux villas secrètes du XIVe et du XIIIe arrondissements.
Un Paris loin des grands axes et des compositions urbaines, un Paris où il fait bon flâner.
Succession de tunnels et de tranchées où la végétation spontanée a gonflé les talus d’un épais feuillage, elle apparaît et se dérobe selon un rythme intriguant. Les rues qui la longent s’interrompent soudain, contraignant le promeneur à de brefs détours qui donnent la mesure de son intégration aux micros-quartiers qu’elle borde. A la hauteur
du Parc Georges Brassens elle se fond avec le paysage entretenu, et lorsqu’elle traverse à nouveau un jardin, c’est à peine si elle est visible. Pourtant ses situations au cœur des Parc G. Brassens et Montsouris sont exceptionnelles et invitent à inventer le rapport entre ces deux types d’environnements végétaux.
Vues surplombantes sur la ville, intimité des portions en tranchée, frisson des tunnels; comment tirer profit de cette variété de situations inspirantes sans morceler et additionner les interventions mais en respectant la grande courbe du rail qui nous conduit de surprise en surprise?
Comment permettre même lorsqu’elle est souterraine ou enclavée, que la petite ceinture et son potentiel d’usage se ressente dans la ville. Peut être aussi important que le travail sur le parcours lui même (élaguer, accueillir, délimiter, éclairer etc.), c’est la conception d’un fil d’Ariane reliant la petite ceinture aux lieux et acteurs des quartiers traversés qui en fera un exemple d’aménagement à la fois simple, sensible,habité et d’ampleur métropolitaine.

En équipe avec l’agence de paysage Floquart et Dior, nous avons été retenu pour prolonger le travail d’étude active et de co-construction sur le site de la petite Ceinture mené dans le 19e arrondissement.  Voir l’article ici
Cette fois ci, le périmètre d’étude s’est élargit, allant de la Seine à la Seine, du 15e au 13e, et sur une durée de mission de 3 ans.

Nous allons construire notre travail autour de permamences sur site, ateliers de co-conception, entretiens et chantiers participatifs, dans une démarche inclusive, un processus itératif, une posture ouverte.

Pour en savoir plus, participer aux temps d’ateliers ou de chantiers, écrivez à : collectif@petiteceinturesud.org

Faire une réponse

Your email address will not be published.