Site : Entre Vieux-Condé (France) et Péruwelz (Belgique)
Date : 12 et 13 juillet 2014
Commanditaire : Le Boulon et Arrêt 59 (projet Interreg)
Objectif : Organisation et animation d’une marche de 2 jours, mise en place d’un carnet de voyage interactif et coordination du parcours avec un programme de spectacles vivants.
Partenaires : a Fanfare d’occasion, l’école du cirque de Lomme et la compagnie Le lampadaire à deux bosses pour l’animation vivante du voyage.et Guillaume Durand pour les photos.

Périple

Voyage de découverte, d’exploration par voie maritime, autour du globe, d’un continent, d’une mer, (d’un territoire?).
d’après le dictionnaire des noms communs, Larousse.

Patate3-rouge-btn-gallerie

Marcher, arpenter le territoire, sentir le sol sous ses pieds, prendre le temps de se perdre, proposer de porter un nouveau regard sur ce territoire aux gens qui l’habitent.

Nous proposons un voyage sur plusieurs jours (2 à  3 jours) qui prend la forme d’un véritable périple!

Nous proposons un circuit d’une vingtaine de kilomètres, entre Vieux Condé et Péruwelz, qui croisera routes, chemins, rivières, voies ferrées, champs, maisons, et autres.

Ce périple est une aventure, une performance, un voyage multimodal, une invitation au voyage, mais aussi un parcours culturel ponctué de spectacles vivants.

La Fanfare d’occasion nous accompagne sur l’ensemble de l’itinéraire, le cirque de Lomme nous rejoint au détour d’un chemin, un violoceliste apparaît dans un bois, Les conteuses de la compagnie du Lampadaire à deux bosses animent la veillée…
Puis la nuit est éclairée par une scéance de cinéma sous les étoiles…

Nous partirons avec tout l’outillage de survie, pour dormir, manger, bricoler sur le chemin.
Ainsi nous rentrons en interraction avec le paysage.
Construire un ouvrage pour passer la rivière, ou passer le mur.
Laisser des traces sur notre passage.
Informer les riverains de notre venue.
Cuisiner, faire du feu.
Camper.

Ecrire, remplir son carnet de voyage, puis envoyer une carte postale, ici ou ailleurs.
Nous invitons la cinquantaine de randonneurs à  porter un nouveau regard sur leur territoire, prendre le temps d’échanger , de le questionner.

C’est un temps festif, une performance, une construction. Cette aventure crée du lien, des souvenirs communs, et favorise les rencontres fortuites.
C’est l’amorce de la découverte de ce territoire pour Les Saprophytes, un voyage qui nous a guidé dans une analyse concrète et subjective, pour peut être passer à  l’action.

Patate3-rouge-btn-gallerie