PANO-GENERALinternet

A l’image du pays imaginaire de Peter Pan, le Colysée accueille une ville de cabanes à l’échelle des enfants.
Dès l’entrée de la grande salle on traverse une cabane pour se retrouver immergé dans un autre monde, à une autre échelle. Certaines cabanes sont déjà construites dès l’ouverture de l’installation, suspendues au plafond, au garde corps, debout sur de grandes pattes ou posées au sol, accessibles pour jouer. Au sol, c’est le plan de la ville qui est dessiné (au moyen de stickers) et donne un terrain de jeu qui laisse place à l’imaginaire de chacun.
Comme toute ville, celle ci est en perpétuelle construction. D’autre cabanes vont se construire au fur et à mesure de la vie de l’installation, lors d’ateliers spécifiques. A
partir des plans dessinés au sol, on imagine ensemble quelles sont les constructions qui manquent à la ville et quelle sera leur forme. Ainsi, on expérimente le passage de la 2D à la 3D et toutes les possibilités que ce processus peut offrir à l’imaginaire des architectes-constructeurs en herbe. Il s’agit de faire vivre aux enfants l’expérience de la conception mais également de la construction, de la matière, indissociable du travail de l’architecte.
La base constructive de la ville est la structure bois, simple et facile à mettre en œuvre. Le carton et éventuellement d’autre matériaux de récupération assurent le remplissage. Ce sont des matériaux simples, connus de tous, qui offrent des multiples possibilités de mise en œuvre.